Archive

3 questions à… Vinicio Capossela (musique italienne)

« 3 questions à… » est une rubrique qui permet à nos lecteurs de découvrir un artiste à travers de brèves  confessions sur son rapport au voyage et à la musique. A l’occasion du Festival Au fil des Voix, nous avons pu rencontrer l’ensorcelant Vinicio Capossela, inclassable rock-star italienne qui, le temps d’une bière à l’Alhambra, nous a parlé d’Homère et de tavernes…  

Votre blog s’appelle Hit the road et ça me parle : j’ai pris la route assez tôt !”

Surnommé le « Tom Waits italien », cet admirateur de Jack Kerouac et John Fante s’est initié au jazz avant de prendre des chemins de traverse qui lui valent aujourd’hui une réputation de visionnaire. Après 14 disques, Vinicio Capossela poursuit son expérience d’albums-concept avec Canzoni della cupa, une ode à la musique folk et des chansons « rassemblées au fil du temps comme du bois de chauffe (…) qui nous autorisent à sentir le froid, l’émotion, le désir, la peur, l’aventure, l’euphorie, la joie, l’affliction et la mort. »*

 

Qui t’a le plus influencé musicalement durant ton parcours?

Je suis un déraciné. Mes parents sont originaires de la région Irpinia (sud de l’Italie), ils ont émigré très jeunes en Allemagne, où je suis né, et j’ai grandi en Emilie-Romagne. C’est une terre aux racines sauvages, on y écoute surtout du rock. J’ai grandi dans les années 80, la scène musicale était assez riche, les groupes pullulaient. Tom Waits est sans doute l’artiste qui m’a le plus inspiré, surtout à ses débuts. Mais la première musique que j’ai écoutée est celle qu’on passait pendant les mariages, la musique de bal. J’ai étudié au conservatoire, donc la musique classique a également eu une influence sur mon parcours. J’ai commencé en jouant des ballades au piano, en composant des morceaux assez proches du jazz. Puis je me suis mis à voyager. Votre blog s’appelle Hit the road et ça me parle : j’ai pris la route assez tôt ! La figure qui me correspond le mieux est celle du voyageur, du ménestrel. Ma musique a vocation à transmettre une histoire par le chant, c’est fondamental. Un peu comme le faisaient les aèdes du temps de la Grèce Antique. Ces poètes,  comme Homère et son Odyssée, racontaient l’histoire du monde à travers les cordes de la voix et de la lyre. Je crois qu’aujourd’hui, après toutes ces années, c’est le personnage dont je me sens le plus proche.

Si tu pouvais aller n’importe où, dans quel lieu rêverais-tu de jouer?

Je me suis déjà produit dans des conditions assez étranges. J’ai joué en haute montagne, à l’aube, dans les Dolomites italiennes. J’ai aussi donné un concert dans le Sanctuaire de Los burros de Aruba, en Andalousie, où mes seuls auditeurs étaient les 80 ânes qui le peuplent… J’essaie tant que possible de choisir le lieu dans lequel je vais jouer. C’est important car ça fait partie intégrante de mon discours artistique : essayer de jouer dans des lieux qui ne sont pas confectionnés pour la musique. Ce sont toujours les endroits les plus émouvants dans lesquels j’ai joué. Les grecs anciens construisaient leurs théâtres de façon à ce que les spectateurs éprouvent la sensation de l’univers, de l’infini. Mon rêve? Jouer dans le théâtre d’ Épidaure, l’un des plus vieux de la Grèce Antique.

As-tu un lieu musical coup de cœur à faire découvrir à nos lecteurs? 

J’aime beaucoup que la musique se joue dans des lieux où on peut aussi boire et manger, comme dans les tavernes grecques par exemple. Ecouter du rebetiko en Grèce a toujours été pour moi une grande source de joie : les voix s’unissent, on mange, on boit, et à un moment le chant s’installe. Il n’y a pas de barrières, avec le musicien d’un côté et le spectateur de l’autre. J’aime ce genre musical, cela m’a inspiré un disque et un livre. Mais je l’ai aimé d’autant plus que je l’ai découvert à table, en mangeant, en m’enivrant, en ayant un rapport corporel avec cette musique. C’était de la nourriture pour l’âme et le corps, pas uniquement pour les oreilles.

 

* D’après Vinicio Capossela

Vinicio Capossela, Canzoni della cupa; 2016, Warner Music

 

 

Soirée Hit the road aux Piaules

Soirée Hit the road aux Piaules

Pour célébrer cette nouvelle année 2017, Hit the road a pris ses quartiers aux Piaules, une auberge de jeunesse installée depuis près d’un an au coeur de Belleville, le temps d’une soirée. Ambiance conviviale et bon son étaient les maîtres mots de notre évènement !

Pari gagné : ce vendredi 3 février, les hôtes des Piaules ont pu découvrir Paris sous l’angle de la fête et de la bonne musique ! Le lieu, accueillant et ouvert au public (venu en nombre se serrer près du comptoir), nous a semblé un spot idéal pour danser et échanger. Photomaton et baby-foot à l’entrée, canapés et écran pour projeter les teasers HTR, musique non-stop, serveurs sympas et dynamiques : tout y était !

teaserHTR-piaules

Après l’happy-hour, Isadora et Mathilde ont entamé les festivités avec un mix félin agrémenté de pépites qui ont mis peu de temps à contaminer l’assistance. De “Bazuka” (Batida) en passant par “Cariñito” (Los hijos del sol) ou “Have love will travel” (Richard Berry), tous les coups étaient permis…

isa&mathilde

Pour visualiser plus de photos, cliquez sur ce lien

Un peu avant minuit, les Dj’s allemands Tosta Mixta ont repris les manettes pour enflammer la piste jusqu’à la fermeture. Sonorités arabes ou brésiliennes, rythmes traditionnels ou beats actuels, les ingrédients de leur recette touchent  tous les genres musicaux et nous mènent vers des horizons aux saveurs exotiques autant que désertiques.

Pour une prochaine fois, on vous donne un avant-goût de leur mix ici :

https://soundcloud.com/tostamixta/tostamixta-presidio-do-trafaria-2016

Une bien belle soirée, entre rires et bons riffs… préparez-vous, on remet ça au printemps !

Fermer

Des questions?

HIT THE ROAD EVENTS | info@hittheroad-events.com | 14 avenue Aubert - 94300 Vincennes, PARIS.

  • Contact


  • Subscribe error, please review your email address.

    Fermer

    You are now subscribed, thank you!

    Fermer

    There was a problem with your submission. Please check the field(s) with red label below.

    Fermer

    Your message has been sent. We will get back to you soon!

    Fermer